L’eau du robinet nourrit-elle nos besoins quotidiens ?

L’eau du robinet nourrit-elle nos besoins quotidiens ?

Rencontrez l'association de bienfaiteurs qui se cache dans l'eau du robinet
Boire, c'est, certes, s'hydrater mais c'est aussi s'assurer une source idéale d'oligoéléments et de minéraux : fluorure, chlorure, phosphate, calcium, magnésium, potassium, sodium, fer, cuivre, manganèse, zinc, sélénium ou silicium… L'apport de ces éléments essentiels est-il suffisant pour notre organisme ? Faisons le point.

Boire tout au long de la journée...

L’alimentation nous apporte la majeure partie des besoins nutritionnels. L’eau n’est, cela dit, pas en reste ! Elle peut même devenir essentielle en cas de carences ou de sous-alimentation. Rappelons-nous que boire de petites gorgées au cours de la journée va accroître la disponibilité de tous les éléments essentiels pour l’organisme. Ceci permettra également de réduire les interactions avec les aliments des repas, certaines molécules alimentaires pouvant interagir avec l’absorption des minéraux et oligo-éléments. A une époque où les produits alimentaires, davantage raffinés que par le passé sont souvent appauvris en certains éléments comme le magnésium et le calcium, l’eau, acalorique et contenant des quantités variables en minéraux et oligo-éléments, devient une source complémentaire pour satisfaire nos besoins quotidiens en ces éléments sans augmenter pour autant notre charge calorique.

Calcium et magnésium dans l'eau : association de bienfaiteurs…

On estime que 70 % de ces apports en calcium sont couverts par le lait et les produits laitiers. Il faut savoir que boire 1 litre d’eau du robinet par jour couvre 15 à 25 % des besoins quotidiens en calcium. Celui-ci, présent sous forme de « carbonate de calcium », présente donc une assimilation quasi comparable à celle des produits laitiers.

Dans les régimes alimentaires modernes, les apports en magnésium se révèlent généralement insuffisants pour couvrir les besoins, notamment du fait de l’augmentation des traitements industriels qui réduisent de 80 à 95% les concentrations en magnésium des produits alimentaires. Les besoins en magnésium sont encore majorés en période de forte croissance, pendant la grossesse et l’allaitement, ainsi que chez le sportif et chez les personnes âgées… Là encore l’eau de boisson peut donc représenter une source non négligeable en ce minéral. De plus, le magnésium est présent sous forme soluble dans les eaux de boisson ce qui le rend plus disponible pour son utilisation par l’organisme.

En conclusion

Au-delà de son rôle hydratant, l’eau de boisson peut donc aider à la couverture des besoins en minéraux et oligo-éléments. Boire de l’eau du robinet, est pour tous un geste simple, peu coûteux et avant tout, très accessible. Pour les personnes âgées, par exemple, l’eau du robinet évite la charge du transport, et permet de boire à tout moment, tout simplement… aidant ainsi à maintenir sans contraintes, une hydratation satisfaisante mais donc aussi un apport souvent suffisant en sels minéraux.