Calcaire

Le calcaire : ses origines et son utilité dans l’eau que nous buvons

Le calcaire n’a pas toujours bonne presse dans notre vie quotidienne.
On ne retient bien souvent que les désagréments causés par une eau trop dure (appareils ménagers entartrés, linge rêche…). Or, plus une eau est calcaire, plus elle est riche en calcium et en magnésium, indispensables à notre santé. Pour chasser les idées reçues sur ce minéral mal-aimé et bien comprendre son utilité dans l’eau que nous buvons, voyons d’où vient le calcaire et comment il se forme dans l’eau pour arriver jusqu’à nos robinets. Nous vous livrerons également des conseils pour éviter la formation de tartre dans vos installations et profiter à plein de bienfaits du calcaire pour votre santé.

Qu’est-ce que le calcaire et d’où vient-il ?

Le calcaire est une roche sédimentaire facilement soluble dans l’eau et qui se compose principalement de calcite ou carbonate de calcium (CaCO3) (au moins 50 %) et de carbonate de magnésium (MgCO3).
Suivant sa localisation, le calcaire peut également contenir de la dolomite et de l’argile (aragonite ou marne).

Comment se forme le calcaire ?

Les roches calcaires peuvent se former :

  • Soit, par accumulation de fragments de squelettes ou de coquilles calcaires, comme les coraux, les mollusques ou encore les protozoaires : on parle alors de calcaire d’origine organique,
  • Soit, par précipitation chimique ou biochimique de carbonate de calcium : on parle alors de calcaire d’origine chimique.

Parmi les calcaires d’origine organique, on trouve les calcaires à foraminifères comme la craie et les calcaires coquilliers.
Parmi les calcaires d’origine chimique, on trouve la calcite, le calcaire oolithique, pisolithique ou encore lithographique (utilisé en imprimerie avec un grain très fin).

Où le trouve-t-on et à quoi sert-il ?

Le calcaire est facilement reconnaissable à sa teinte blanche et laisse de la poudre sur les mains lorsqu’on la touche.
En France, on le trouve principalement dans le bassin parisien, dans le bassin aquitain et dans le bassin du Rhône.
Il est très utilisé dans la construction de bâtiments ou dans les métiers d’art, mais il est également présent dans l’eau du robinet que nous buvons chaque jour.

Comment le calcaire arrive-t-il jusqu’à nos robinets ?

Avant d’arriver jusqu’à nos robinets, l’eau effectue un long parcours sous forme de cycles sans cesse renouvelés. Elle traverse différents types de sols (nappes phréatiques alimentées par infiltrations d’eau de pluie) et se charge naturellement en sels minéraux et oligo-éléments essentiels à notre santé : phosphore, calcium, magnésium…

Suivant la nature géologique des sols traversés, la composition physico-chimique de l’eau ne sera pas la même. Ainsi une eau passant par un sol calcaire ou crayeux fournira une eau à forte teneur en calcaire alors qu’une eau traversant des sols cristallins, comme du sable ou du granit sera considérée comme douce.

Prélevée par captage dans un forage ou un puits, l’eau passe ensuite par une usine de potabilisation avant d’être stockée puis acheminée jusqu’à nos robinets. Elle conserve ses qualités minérales naturelles mais subit différents traitements pour assurer une consommation sans risque pour la santé humaine.

Le calcaire est présent dans l’eau du robinet mais on en trouve aussi dans l’eau en bouteille (eau minérale). La dureté de l’eau est sans conséquence sur la santé de l’homme, toutefois une eau très dure peut éventuellement se montrer irritante pour les peaux sensibles.

Le calcaire est-il bon pour la santé ?

La réponse est OUI !

L’eau calcaire est une eau qui contient du carbonate de calcium et du carbonate de magnésium, ces deux oligo-éléments sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme, qui n’en produit pas naturellement.

Il n’existe pas de seuil maximal de concentration de calcium dans l’eau du robinet, une eau dure sera sans conséquence pour la santé, à l’inverse une eau trop douce risque de provoquer des carences en calcium et en magnésium.

Une eau calcaire apporte la quantité de calcium et de magnésium dont le corps a besoin pour favoriser la consolidation des os, aider au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux et prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires ou d’ostéoporose.

On trouve également du calcium dans les laitages ou encore les fruits secs (amandes) et d’autres aliments comme le chou, la mâche, les haricots verts…

En France, les Références Nutritionnelles pour la population (RNP) sont de 950 mg/jour pour les adultes de plus de 25 ans, et de 1000 mg/jour entre 18 et 25 ans (source ANPES 2017).

La consommation d’une eau suffisamment calcaire, assortie d’une alimentation équilibrée vous permet vous permet de couvrir vos besoins journaliers en calcium et en magnésium.

Comment mesure-t-on la dureté de l’eau ?

La dureté d’une eau dépend de la nature géologique des terrains qu’elle a traversés, varie selon les régions et est proportionnelle à sa teneur en calcium et en magnésium. Elle ne dépend pas de sa potabilité. Elle se calcule en « degré français » (°f). Une eau est considérée comme dure lorsque son titre hydrométrique (TH) est supérieur à 15°f. Inversement, une eau dont le TH est inférieur à 15°f est une eau adoucie.

Pour info : 1 degré français = 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d’eau.

Comment éviter les dépôts calcaires ?

  • Pensez à régler vos installations (chauffe-eau, ballon d’eau chaude) et appareils ménagers entre 55 et 60°C (les dépôts calcaires se forment plus facilement à partir de 60°C).
  • Lisez bien les instructions du constructeur sur l’utilisation des systèmes de filtration anticalcaires et antitartres pour vos lave-linge et lave-vaisselle.
  • Si vous avez une douche avec porte coulissante, passez un coup de raclette sur la paroi de la vitre après votre douche, cela évitera la stagnation de la vapeur et des projections d’eau.
  • Faites un détartrage de votre ballon d’eau chaude chaque année.
  • Nettoyez régulièrement le filtre du robinet avec une brosse à dent pour retirer les dépôts de tartre et éviter qu’ils ne s’accumulent.
  • Utilisez un mélange de gros sel et de vinaigre blanc pour débarrasser le fond de vos carafes et autres récipients des dépôts calcaires. Cela empêche la prolifération de germes et de bactéries dans l’eau et évite d’altérer son goût.