economie circulaire

Le consommateur : au cœur des mécanismes de l’économie circulaire

Face à l’impasse provoquée par l’économie linéaire qui consiste à produire, consommer et jeter sans le souci de préserver les ressources, l’économie circulaire propose un changement de paradigme pour produire des biens et des services de manière durable.
Et au cœur de ce nouveau modèle économique vertueux, le consommateur tient un rôle crucial en adoptant des comportements raisonnés et éco responsables. Comment mieux consommer pour préserver les ressources, et plus précisément comment mieux consommer l’eau ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Vers un changement de paradigme ?

Alors que l’économie linéaire, pratiquée depuis la révolution industrielle, segmente les étapes de la vie d’une ressource sans se soucier de sa durabilité, l’économie circulaire propose un modèle transversal articulé autour de trois pôles et qui permet d’utiliser plus efficacement les ressources pour diminuer notre impact sur l’environnement.

Ce concept transversal met en œuvre 7 logiques de production et de consommation complémentaires, qui en se combinant, se renforcent mutuellement.

economie circulaire - ademe

Source : ADEME

Les 3 pôles de l’économie circulaire appliqués à l’eau

Pour arriver au schéma suivant : Mieux produire -> Mieux consommer -> Mieux valoriser, l’économie circulaire s’articule autour de trois pôles :

  1. L’offre des acteurs économiques qui vise à mieux produire l’eau
  2. La demande et le comportement des consommateurs dont l’objectif est de mieux consommer l’eau
  3. La gestion des déchets qui vise à mieux valoriser les ressources en eau

 Les 7 piliers de l’économie circulaire appliqués à l’eau

  1. Un approvisionnement durable par :

La mise en œuvre de techniques visant à limiter les besoins en ressources naturelles.

L’utilisation des énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires…) et/ou la récupération d’énergie fatale pour alimenter en chaleur et/ou électricité les équipements industriels.

  1. L’éco-conception par :

L’utilisation de nouveaux modèles de conception visant à réduire l’empreinte environnementale de l’eau tout au long de son cycle de vie (cycle de l’eau domestique).

  1. L’écologie industrielle et territoriale par :

La recherche de synergies éco-industrielles à l’échelle d’un territoire, qui visent à optimiser l’utilisation des ressources en eau dans une logique de mutualisation et d’échange. Par exemple, les déchets d’une entreprise peuvent devenir des ressources pour une autre entreprise.

  1. L’économie de la fonctionnalité par :

Un système d’économie collaborative privilégiant l’usage d’un produit à son acquisition. Il s’agit de vendre davantage de services liés à un produit que le produit lui-même.

  1. La consommation responsable par :

La prise en compte des impacts environnementaux dans le choix d’un produit ou d’un service lié à l’eau.

  1. L’allongement de la durée d’usage par :

Le réemploi, la réparation et/ou la réutilisation d’un produit, en l’occurrence de l’eau.

  1. Le recyclage et la valorisation des eaux usées par :

Le traitement des eaux usées domestiques et la mise en valeur des matières contenues dans les eaux usées collectées. Par exemple : la récupération du phosphore et de nitrates dans les STEU (Stations d’Épuration des Eaux Usées).

Les points 4, 5 et 6 concernent plus particulièrement la demande et le comportement des consommateurs.

Comment appliquer les principes de l’économie circulaire à la maison ?

Chacun, à son échelle, peut contribuer activement à l’économie circulaire en appliquant quelques principes simples, l’idée étant de mieux consommer l’eau pour protéger les ressources.

Voici quelques principes facilement applicables à la maison :

Consommer responsable, c’est-à-dire des produits plus respectueux de l’environnement et conçus dans des conditions travail éthiques et respectueuses.

Préférer les fruits et légumes de saison et les produits localement

Privilégier les produits éco responsables (produits issus du commerce équitables, aliments faiblement emballés, vêtement en coton bio et fabriqués en Europe…).

Réduire l’utilisation de produits à usage unique : sacs et bouteilles en plastiques, couverts jetables, capsules de café…

Éviter le gaspillage, en utilisant que ce dont on a besoin et en fabriquant soi-même ses produits d’entretien ou cosmétiques.

Réutiliser tout ou partie des produits en fin de vie :

  • En les donnant à des associations, particuliers et autres ressourceries susceptibles de recycler/réutiliser les produits pour d’autres utilisateurs.
  • En les réparant : par exemple donner vos vieilles chaussures à un cordonnier pour les remettre en état.
  • En utilisant les consignes, qui font leur grand retour, notamment pour les bouteilles en verre et les bocaux.

Recycler vous-mêmes vos déchets organiques grâce au compostage (restes de repas, déchets verts du jardin, litière du chat…).

8 conseils pour mieux consommer l’eau à la maison

La consommation moyenne d’eau en France est de 151 litres d’eau par jour et par personne. Et plus de la moitié de cette consommation est liée aux usages domestiques (bains et douches, chasses d’eau, lave-linge, lave-vaisselle…).

Voici quelques astuces pour réduire votre consommation d’eau et en profiter pour diminuer vos factures d’eau et d’électricité.

Privilégiez les douches aux bains en limitant la durée d’une douche à celle d’une chanson et en coupant l’eau quand vous vous savonnez.

Ne laissez pas couler l’eau du robinet lorsque l’utilisez (pour vous raser, vous brosser les dents, faire la vaisselle).

Limiter les volumes d’eau chassés dans les toilettes : soit en optant pour une chasse d’eau à deux boutons, soit en plaçant une bouteille fermée et remplie de sable (ou d’eau) dans le réservoir.

Détecter et réparer les fuites d’eau : pour identifier une fuite d’eau, relevez le compteur d’eau le soir avant de vous coucher (sans utiliser aucun appareil ménager, ni aller aux toilettes) puis relevez de nouveau le compteur le matin au réveil. Si vous constatez un écart entre les deux relevés, il y a une fuite quelque part. A titre d’exemple, une chasse d’eau qui fuit peut gaspiller 15 litres par heure !

Aussi, pensez à réviser votre logement et à faire à un professionnel pour réparer toute fuite éventuelle.

Réutilisez les eaux domestiques : vous pouvez réutiliser l’eau de cuisson, une fois refroidie pour arroser vos plantes.

Utilisez de préférence des appareils ménagers économes en eau : mitigeur de douche, lave-linge et lave-vaisselle de catégorie A++++ et bien dimensionné aux usages de la famille. Et faites tourner vos machines uniquement lorsqu’elles sont bien remplies.

Arrosez votre jardin de préférence le soir (pour éviter les gaspillages en journée dus à l’évaporation et à l’évapotranspiration) et lavez votre voiture en utilisant le moins d’eau possible. Pour cela, vous pouvez réutiliser l’eau de pluie, l’eau de cuisson, arroser moins souvent mais plus longtemps pour humidifier les sols en profondeur…

Utilisez l’eau de pluie afin de limiter l’utilisation de l’eau potable à notre besoins essentiels. Suivant leur niveau d’efficacité, les systèmes de filtration d’eau de pluie permettent de réutiliser l’eau pour les toilettes, la douche et même la cuisine.

6177Le consommateur : au cœur des mécanismes de l’économie circulaire

Marillys Macé

Directrice générale du Centre d’information sur l’eau, dont la vocation est d'apporter des connaissances pédagogiques sur l'eau distribuée et sur la gestion de l'eau en France, d'analyser les comportements des consommateurs et d'analyser le discours des médias.

En savoir plus