gestes_planete

Les défis de la transition écologique

Changement climatique, réduction de la biodiversité, diminution des ressources naturelles, augmentation des risques environnementaux… Les enjeux liés à notre environnement sont une préoccupation majeure dans nos sociétés. Il en va de l’avenir de notre planète et de ses habitants. Pour pouvoir y apporter une réponse efficace, il est nécessaire de repenser en profondeur nos modèles économique et social. En quoi consiste la transition écologique ? Quels sont ses objectifs ? Et que permet-elle ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce que la transition écologique ?

La transition écologique est un concept qui vise à mettre en place un nouveau modèle économique et social de manière à répondre aux enjeux écologiques de notre siècle. Cette notion intègre la transition énergétique et cherche à repenser nos façons de produire, de travailler et de vivre ensemble sur un territoire pour le plus rendre plus écologique. En transformant le système énergétique actuel, la transition écologique permet ainsi de diminuer son impact environnemental.

En ce sens, la transition écologique représente une période d’adaptation qui permet d’adopter de nouveaux schémas énergétiques privilégiant les énergies renouvelables, en opposition au schéma actuel principalement basé sur les énergies fossiles (pétrole, gaz de naturel, charbon…).
Elle vise aussi à diminuer la consommation d’énergie en limitant au maximum les gaspillages, à améliorer l’efficacité énergétique et à faire évoluer les comportements de consommation en vue d’apporter une réponse à la fois économique et sociale aux enjeux environnementaux de notre planète.

Quels sont les objectifs de la transition écologique en France ?

Le défi énergétique qui concerne l’ensemble de la planète s’est concrétisé en France par la promulgation de la loi n° 2015-922 relative à la transition écologique pour la croissance verte. En vigueur depuis le 17 août 2015, cette loi désigne 9 objectifs à atteindre pour réussir la transition énergétique, renforcer l’indépendance énergétique de la France et sa compétitivité économique, préserver la santé publique, protéger l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique.

Voici les 9 objectifs inscrits dans le code de l’environnement :

ObjectifsNiveaux de référenceÀ horizon 2020À horizon 2025À horizon 2030À horizon 2050
1. Réduire les émissions de gaz à effet de serre1990-40 %-75 %
2. Réduire la consommation énergétique2012-20 %-50 %
3. Réduire la consommation énergétique primaire des énergies fossiles2012-30 %
4. Augmenter la part des énergies renouvelables dans notre consommation énergétique23% d’énergies renouvelables32% d’énergies renouvelables
5. Réduire la part de nucléaire dans la production d’électricité50% max d’électricité nucléaire
6. Réduire la mortalité due à la pollution atmosphérique*2005-50 %
7. Disposer d’un parc immobilier aux normes BBS (bâtiment basse consommation) ou assimilées100 % Grâce à un rythme de 50 000 rénovations énergétiques par an
8. Obtenir l’autonomie énergétique dans les départements d’outre-mer50% d’énergies renouvelables100% d’énergies renouvelables
9. Augmenter la quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération véhiculée par les réseaux20125 fois plus
*Objectifs de réduction fixés pour la FranceNiveau de référence : Année 2005À horizon 2020À horizon 2030
SO2 (Dioxyde de Soufre)-55 %-75 %
NOx (Oxyde d’azote)-50 %-69 %
COVNM (Composé organique volatil Non Méthanique)-43 %-52 %
NH3 (Amoniac)-4 %-13 %
PM2,5 (Particules fines)-27 %-57 %

Que peut apporter la transition écologique ?

Pas un jour ne passe sans que les scientifiques ne nous alertent sur les dangers du dérèglement climatique sur l’écosystème, la météo, la qualité et la quantité des ressources, la santé publique ou encore la croissance économique.
La transition écologique opère à tous les niveaux pour apporter une solution globale aux menaces qui pèsent sur notre planète du fait d’un modèle économique et social obsolète.
Il s’agit de repenser tout à la fois nos manières de consommer, de produire ou encore de cohabiter dans une démarche de développement durable de manière à apporter une réponse efficace et pérenne aux grands enjeux environnementaux de notre siècle.

Ainsi, en agissant sur différents leviers, la transition écologique permet de :

Lutter contre le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est principalement causé par les gaz à effet de serre. En transformant les écosystèmes atmosphériques, il produit non seulement des évènements météorologiques extrêmes (canicule, sécheresse, inondations, tempêtes) mais impacte également les activités humaines (agriculture notamment). En réduisant les gaz à effet de serre (CO2 principalement), il est possible de réduire notre impact sur le climat. Cela passe par un modèle de production électrique privilégiant les énergies renouvelables comme le solaire, l’éolien ou encore l’énergie hydraulique.

Réduire la pollution et notre consommation de ressources

En plus du CO2, notre énergie produit d’autres types de polluants comme les particules fines (provenant des centrales à charbon), les déchets nucléaires (provenant des centrales nucléaires) ou le méthane (provenant des centrales à gaz). De plus, ces systèmes de production d’énergie consomment énormément de ressources et notamment de l’eau. C’est pourquoi en changeant notre façon de produire et de consommer, il est possible de diminuer la pollution ainsi que notre consommation de ressources, dont l’eau.

Améliorer notre santé

La qualité de l’air agit directement sur notre santé. La pollution de l’air affecte notre santé pulmonaire, et touche particulièrement les populations les plus fragiles comme les bébés et les personnes âgées. La pollution touche également notre cerveau et augmenterait les risques de développer des cancers. En réduisant les gaz à effet de serre, les particules fines et autres émissions polluantes, la transition écologique permet d’améliorer sensiblement la santé publique.

Réduire les déchets

La réduction des déchets permet de protéger l’environnement. Certains déchets peuvent également être valorisés pour produire de l’électricité, de la chaleur ou de l’énergie. Par exemple, les déchets organiques biodégradables peuvent être utilisés pour le compost ou la méthanisation.

Relancer une nouvelle forme de croissance : la croissance verte

Avec l’épuisement des réserves de pétrole ou de gaz, les énergies fossiles sont de plus en plus coûteuses et difficiles à exploiter. Elles constituent de fait un frein à la croissance. En développant des énergies positives plus accessibles comme les énergies renouvelables, il est possible de relancer la croissance par la création d’emplois dans des secteurs nouveaux et sur de nouvelles technologies. C’est ce qu’on appelle la croissance verte ou économie verte.

Lutter contre la précarité énergétique

De plus en plus de Français se trouvent en situation de précarité énergétique (difficulté à payer les factures, réduction de leurs dépenses en énergie…). On estime aujourd’hui à 7,5 millions, le nombre de ménages qui ont des dépenses énergétiques supérieures à 10% de leurs revenus (chauffage, eau, transport…). Pour lutter contre cette injustice sociale, la rénovation thermique du parc immobilier permet d’améliorer les performances énergétiques des logements et d’assurer un bon niveau de confort tout en diminuant les dépenses liées à la consommation d’énergie.