Masque jeté dans la rue

Déconfinement : Halte aux masques dans les caniveaux et aux lingettes dans les toilettes !

14 mai 2020

La crise sanitaire ne doit pas nous faire oublier de préserver notre système d’assainissement des eaux usées, et donc notre environnement, avec un simple geste civique et solidaire.

Ne relachez pas la vigilance !

Lundi 11 mai a marqué le tout premier jour de déconfinement en France. Nous avons retrouvé le plaisir de circuler, de fréquenter nos commerces préférés, de reprendre peu à peu nos habitudes professionnelles et personnelles… À l’heure du retour progressif à la normale, il est primordial de garantir la sécurité sanitaire, en maintenant les mesures barrière comme le lavage des mains, la distanciation sociale, le port du masque et la désinfection des surfaces.

Conséquence de l’épidémie, le recours aux lingettes désinfectantes et aux masques jetables s’est amplifié, avec des effets néfastes sur les réseaux d’assainissement et sur notre environnement. Les masques commencent à joncher nos caniveaux. Quant aux lingettes, si elles participent à l’hygiène domestique, elles restent, encore et toujours, un véritable cauchemar pour les services de dépollution des eaux usées.

Les lingettes désinfectantes dans les toilettes, et les masques dans les caniveaux bouchent les canalisations d’eaux usées et perturbent les systèmes d’assainissement des eaux usées Contrairement aux idées reçues, la plupart des lingettes ne se désagrègent pas comme le papier toilette. Elles finissent par boucher les tuyaux des réseaux d’assainissement et entraver le bon fonctionnement des stations d’épuration.

Les masques négligemment jetés dans les caniveaux provoquent le même type de perturbations. L’accumulation de ces déchets d’un nouveau genre nécessite de nombreuses interventions, évitables, pour déboucher les canalisations obstruées et rétablir la performance optimale des installations de traitement des eaux usées.

Jetez vos masques et lingettes dans la poubelle !

Dépolluer nos eaux usées est essentiel pour la salubrité publique, comme pour notre environnement. Alors, oublions nos mauvaises habitudes, et faisons en sorte, chacun à notre échelle, de réduire les risques d’encombrement des canalisations et de dérèglement des dispositifs de dépollution : nos toilettes et nos rues ne sont pas des poubelles, alors, n’y jetons plus ni nos lingettes ni nos masques.

La crise sanitaire ne doit pas nous faire oublier de préserver notre système d’assainissement des eaux usées, et donc notre environnement, avec un simple geste civique et solidaire.