Que pensez-vous de la qualité de l'eau à votre robinet ?

Que penser de l’eau du robinet en Touraine ?

20 mars 2019

Marillys Macé était l'invitée de Richard Mazoué au micro de France Bleu Touraine lundi 18 mars pour répondre aux questions des auditeurs.

Les consommateurs vigilants sur la qualité de leur eau

La directrice du Centre d’information sur l’eau a présenté la nouvelle édition de la brochure 55 questions pour tout savoir sur l’eau et le nouveau mini-site qui répond aux questions fréquentes des consommateurs.

L’une des principales questions concerne la qualité de l’eau. « L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé, rappelle Marillys Macé. En France, on compte 15 millions de résultats d’analyse, c’est considérable. De plus, les normes européennes sont très sévères. L’eau du robinet est un produit sûr. » Depuis une dizaine d’années, le Centre d’information sur l’eau constate que les consommateurs sont majoritairement conscients que l’eau fait l’objet d’un process de contrôle très strict.

Le goût de l’eau du robinet n’est pas le même partout. Il se forme tout au long de son parcours à travers des roches, qui sont plus ou moins minéralisées. Et ce « goût d’eau de javel » dont les consommateurs se plaignent parfois ? Marillys Macé explique que la présence de chlore est indispensable pour garantir la qualité microbiologique de l’eau tout au long de son trajet jusqu’à notre robinet. Pour enlever le goût de chlore, il suffit d’aérer l’eau dans une carafe avant de la consommer : l’odeur du chlore se dissipe rapidement.

On ne se rend pas toujours compte de la distance parcourue par l’eau pour arriver jusqu’à nous. A travers la France, il existe 900 000 km de canalisations, presque l’équivalent d’un voyage A/R de la terre à la lune. Les derniers bilans ont montré que ce réseau est vieillissant car beaucoup d’installations remontent aux années 60 à 80. Des investissements pour la rénovation du réseau sont nécessaires garantir sa pérennité et éradiquer les fuites.

Réécouter l’émission