Que pensez-vous de la qualité de l'eau à votre robinet ?

Le point sur l’eau du robinet en Indre et Loire

28 juin 2018

Le 18 juin, Marillys Macé, directrice du C.I.eau, était au micro de Richard Mazoué sur France Bleu Touraine pour faire le point sur la qualité de l’eau en Indre et Loire et répondre aux questions des auditeurs.

Les questions les plus fréquemment posées au C.I.eau

La qualité de l’eau du robinet en France est globalement très bonne et ce depuis dix ans, même s’il peut y avoir des variations en fonction de la commune dans laquelle on se trouve.

Les pesticides restent un sujet de préoccupation car ils sont l’un des premiers polluants de la ressource. « Heureusement, des technologies existent pour nettoyer l’eau de toute trace de pesticide » souligne Marillys Macé, en rappelant que 8 Français sur 10 ont confiance dans leur eau du robinet.

Interrogée sur l’impact des orages et fortes pluies des dernières semaines sur la qualité de l’eau du robinet, Marillys Macé assure que les techniciens de l’eau sont très vigilants face à ce type d’événements car les eaux de pluies peuvent tomber dans les captages et avec elles des bactéries ou d’autres polluants. Quand il existe un risque sanitaire, c’est la mairie qui informe ses administrés que l’eau du robinet ne doit pas être consommée pendant une période donnée par mesure de précaution.

Les questions les plus fréquemment posées au C.I.eau portent sur le chlore, le calcaire et sur la composition d’une facture d’eau.

Le chlore, que l’on utilise en quantité infinitésimale, a permis de faire disparaître les maladies hydriques en désinfectant l’eau tout au long de son parcours dans le réseau. En période d’intempéries particulièrement fortes, la quantité de chlore présente dans l’eau du robinet peut être légèrement augmentée sur une courte période afin d’éliminer tout risque sanitaire. Dans tous les cas, l’utilisation du chlore est strictement encadrée et contrôlée ; il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Si l’odeur gêne, on peut tout simplement laisser l’eau décanter dans une carafe pendant une heure, cela suffit à dissiper l’odeur caractéristique du chlore.

Si le calcaire peut avoir des effets néfastes sur l’électroménager et les canalisations, rappelons qu’il s’agit tout simplement de calcium et qu’il n’est pas mauvais pour la santé. Dans les régions dans lesquelles l’eau est particulièrement calcaire, les maires sont de plus en plus nombreux à demander l’installation d’un système de décarbonatation collective pour adoucir l’eau distribuée dans la commune.

La directrice du C.I.eau se livre ensuite au décryptage d’une facture d’eau. Les dépenses des ménages pour l’eau sont en moyenne d’un euro par foyer et par jour. Ce montant couvre les opérations de captage, de production d’eau potable, de contrôle de la qualité de l’eau, la circulation dans le réseau, la dépollution des eaux usées, mais aussi les redevances aux agences de l’eau qui permettent d’investir et de subventionner des mairies entreprenant des travaux de modernisation du réseau. En effet, le réseau français vieillit : il a déjà 80 ans ! Cela se traduit par des fuites qui ne peuvent être éliminées que par le biais d’investissements importants.

Pour écouter l’émission et découvrir les réponses des Marillys Macé aux questions des auditeurs, cliquez ici :

Réécouter l’émission