Réchauffement climatique : l’eau en danger ?

9 octobre 2018

Au lendemain de la publication du rapport du Giec, faisons le point sur les conséquences immédiates et attendues du changement climatique sur l’eau.

Des conséquences dramatiques aujourd’hui et demain

Le rapport spécial des experts du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), publié lundi 8 octobre, affirme que des transformations rapides et sans précédents de nos modes de vie doivent être entrepris immédiatement pour espérer limiter le réchauffement climatique à 1,5°. Aujourd’hui, les experts estiment probable que ce cap sera franchi entre 2030 et 2050.

Les effets du changement climatique sur les ressources et l’accès à l’eau sont multiples. Les périodes de sécheresse se multiplient dans de nombreuses régions du globe, et exposent à court terme (dès 2025) plus d’un tiers de la population mondiale à des périodes de stress hydrique. Mais la sécheresse n’est pas le seul effet du réchauffement. Les épisodes de fortes précipitations sont un facteur d’érosion des sols et de dispersion des polluants dans les nappes souterraines. De plus, la fonte des glaciers entraîne des variations des débits des cours d’eau. Nos installations de traitement ne sont pas toujours adaptées pour faire face à ces situations.

En France, la deuxième séquence des Assises de l’eau, qui s’est ouverte cet automne, est consacrée à l’enjeu d’adaptation des services de l’eau et de l’assainissement au changement climatique (préservation de la ressource, gestion des eaux pluviales et des zones humides…).

Pour faire le point sur les conséquences du réchauffement climatique sur l’eau et connaître son impact sur l’accès à l’eau potable, lisez notre article consacré à ces questions.