Photo microphone - medias

C.I.eau : l’eau du robinet en pratique sur France Bleu Touraine

6 juin 2017

L'eau du robinet en questions et en direct sur France Bleu Touraine
Chaque jour, l'émission Les Experts, ponctué de l’éclairage d’un spécialiste dans son domaine, aborde des questions de vie pratique (consommation, quotidien, logement, santé, règlementation). Invitée de l'émission, Marillys Macé, directrice générale du Centre d'Information sur l'Eau, a répondu aux questions des auditeurs sur la thématique du jour : l'eau.

Marillys Macé invitée de France Bleu Touraine dans l’émission «Les Experts»

L’eau nous est indispensable et est devenu très facile à utiliser. À tel point que nous ne nous posons que très peu de questions à son sujet. Peut-être serait-il intéressant de savoir comment faire lorsque l’on ne peut pas payer sa facture d’eau ? Il y a-t-il des aides ? Comment est fixé le prix de l’eau ? Que deviennent les eaux usées ? Au cours de son entretien, ou en répondant aux questions d’auditeurs, Marillys Macé a pu aborder ces thèmes.

Questions générales sur l’eau

Après un bref retour sur le rôle du C.I.eau, Marillys Macé est revenue au micro de Richard Mazoué sur le dispositif d’aide au paiement pour les personnes rencontrant des difficultés à régler leur facture d’eau. La directrice du C.I.eau souligne que ces dispositifs sont très méconnus. La dernière étude menée par le C.I.eau indique que plus d’un tiers des Français ne savent pas qu’ils peuvent être aidés alors que cela est mis en place depuis plus de 15 ans. Par ailleurs, depuis 2013, une loi stipule qu’il n’est plus possible de couper l’eau en cas de facture impayée. Contrairement à l’électricité et le gaz, qui ne seront jamais coupé en période de trêve hivernale, l’eau ne peut être coupée ou voir son débit diminué tout au long de l’année. Un problème à terme pour les communes et le coût engendré par ces impayés…

Puis à l’occasion de la question « Combien un foyer type (2 parents, 2 enfants) consomme d’eau en moyenne par jour ? », Marillys Macé revient sur les usages de l’eau dans le monde. En France, pour laver la maison, se laver, laver le linge, boire, on utilise 120 litres d’eau par jour par personne. En Afrique subsaharienne, c’est en moyenne 8 litres, en Amérique du Nord c’est, toujours en moyenne, 340 litres.

L’assainissement collectif et non collectif

Concernant les eaux usées, il faut savoir que pour 1 litre d’eau potable utilisée, il y aura 1 litre d’eau usée à nettoyer avant son retour dans la nature. Il existe deux solutions : l’assainissement collectif (plus connu sous le terme générique de «tout-à-l’égout») où tout est dépollué par la commune, et l’assainissement non collectif pour les habitations isolées. Jusque dans les années 80, on parlait de «fosse septique». Ces systèmes ne géraient alors que les eaux usées des toilettes tandis que le reste repartait tel quel dans la nature. Aujourd’hui cela est totalement interdit. Nous utilisons trop de produits chimiques (gel douche, liquide vaisselle, produits d’entretien, etc.) et il est donc impératif de nettoyer l’eau avant de la rendre à la nature. Pour améliorer son équipement, cette obligation a un coût certain mais il y a plusieurs solutions de financement mise en place. L’étape première est de contacter sa commune. Enfin, Marillys Macé conseille aux auditeurs souhaitant se lancer dans l’installation d’un système autonome d’assainissement de bien vérifier, avant toute chose, que leur village ne propose pas un Plan d’assainissement collectif. Si tel était le cas, ils auraient alors obligation de s’y raccorder.

L’eau & le chlore

Le problème du goût est un reproche fait à l’eau du robinet. Il est très important de souligner qu’il n’y a aucun danger pour la santé. À titre d’illustration, la quantité de chlore mis dans l’eau représente à peu près 2 gouttes pour 1 000 litres d’eau. Pour faire disparaître ce goût, il suffit de laisser l’eau s’aérer dans une carafe durant 1 heure ou de la mettre en réfrigérateur.

Écouter son intervention :