eau-du-robinet

Eau du robinet, eau en bouteille : l’avis des « food checkers » du Parisien

17 septembre 2020

Pour mieux comprendre le procédé de fabrication de l’eau du robinet et ses critères de qualité, les journalistes du Parisien se sont rendus dans une usine de traitement d’eau potable.

Reatum eres dertilo

Qu’est-ce qui distingue l’eau du robinet de l’eau en bouteille ? C’et principalement l’ajout de chlore, à raison d’une demie-goutte par litre, pour assurer sa qualité microbiologique.

L’eau du robinet répond aux critères de qualité très stricts fixés par le Code de la santé publique. Pour en savoir plus sur la qualité de l’eau du robinet et comprendre les différentes normes auxquelles elle doit répondre, consultez notre article : Quelles normes de qualité pour l’eau potable ?

Alimentation du nouveau-né : attention aux eaux fortement minéralisés

Cependant, toutes les eaux ne se valent pas et les personnes vulnérables doivent être particulièrement attentives à la qualité de l’eau qu’elles consomment. C’est le cas notamment pour l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants, qui ne peuvent consommer que des eaux faiblement minéralisées…. ou l’eau du robinet, qui est en règle générale, sur le territoire français, d’une minéralité « équilibrée ».

L’épreuve de la dégustation

Enfin, l’enquête a mené les journalistes jusqu’à une dégustatrice professionnelle qui s’est prêtée au jeu du classement de quatre eaux d’un point de vue purement gustatif. Surprise ! C’est l’eau du robinet qui remporte l’or, après une aération en carafe permettant la dissipation du chlore.

Retrouvez l’article sur le site du Parisien