gettyimages-85406447

Baromètre annuel d’opinion 2015

Enquête nationale sur la perception de l'eau et du service de l'eau
Les Français et l'eau : baromètre 19e édition, enquête nationale 2015

La satisfaction du service public de l’eau est toujours élevée

Pour la seconde année consécutive, notre baromètre annuel consacré à l’opinion des Français sur l’eau et son service a été réalisé par l’intermédiaire d’interviews online. Il nous permet donc, à nouveau, d’envisager l’évolution des perceptions des Français dans le temps.

L’on retiendra, en premier lieu, que les niveaux élevés de satisfaction du service de l’eau ou de confiance en l’eau du robinet se maintiennent. Il en va de même pour l’attention que la quasi-totalité des Français disent prêter à leur consommation d’eau, leur relative préférence pour boire l’eau du robinet, ou leur perception d’un prix du service de l’eau plutôt élevé.

Au-delà de son utilité pour mieux comprendre le rapport des Français à leur eau et au fil du temps, cette enquête s’inscrit également dans une actualité. Que cette actualité se traduise par l’émergence de nouvelles préoccupations, comme la question de la solidarité dans le domaine de l’eau qui a récemment pris de l’ampleur. Ou qu’elle prenne corps dans des événements pouvant influer sur le service de l’eau, avec, cette année, la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015.

Nous avons donc interrogé les Français sur leur connaissance des dispositifs existants pour aider les foyers qui éprouvent des difficultés à payer leur facture d’eau. Mais aussi sur leur disposition à contribuer personnellement, financièrement, à cette solidarité dans le domaine de l’eau. La connaissance des dispositifs semble être perfectible. Quant à la volonté d’y contribuer, via une hausse du prix de l’eau ou l’établissement de tarifs de l’eau en fonction des revenus, elle laisse l’opinion pour le moins mitigée.

La quasi-totalité des Français pense, depuis des années, qu’il est fondamental de préserver les ressources en eau pour les générations futures.

A la fin de l’année, le monde entier a rendez-vous à Paris pour se pencher sur toutes les conséquences du changement climatique et les moyens de les amoindrir. Il va de soi que l’avenir des ressources en eau est intimement lié à cette problématique climatique. Les experts estiment par exemple que la baisse des précipitations pourrait faire diminuer les débits des cours d’eau de 20 à 30 % en moyenne à l’horizon 2060.

Notre baromètre révèle la relative inquiétude des Français à l’égard de l’avenir de leurs ressources en eau : nul doute qu’ils seront attentifs aux résultats de la conférence Paris Climat 2015.

Télécharger