Comment sont gérées les non conformités à la qualité de l'eau ?

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 23 septembre 2015 07:58

La gestion des situations de non-conformité des eaux distribuées au robinet est très contraignante et repose sur une appréciation des risques pour la population évaluée au cas par cas par l'Agence Régionale de Santé.

La gestion des situations de dérogations est très encadrée

Les paramètres qui font partie du contrôle sanitaire des eaux et de ce que l’on appelle la « norme de potabilité », se répartissent en deux catégories.

Pour la première catégorie, les concentrations maximales admissibles sont impératives. Si l’on autorise un dépassement, ce doit être dans une durée très limitée, sans présenter de risque pour la santé.

Pour la seconde catégories, les autres paramètres ne sont pas impératifs : ils sont plutôt des indicateurs de bon fonctionnement des installations et n’ont pas d’enjeu sanitaire fort.

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.