Quels sont les métiers de l’eau qui recrutent ? (2/2)

Par le Centre d'information sur l'eau, le mardi 1 mars 2016 15:35

Le secteur de l'eau recrute : chaque année, 1 000 postes de techniciens d'exploitation et d'électromécaniciens sont à pourvoir.

Accessible après un diplôme de niveau CAP/BEP au BAC Professionnel, le technicien d'exploitation en eau potable est chargé d'effectuer la surveillance et la maintenance du réseau d'assainissement et de distribution d'eau potable (canalisation, ouvrages sous voirie, station de relèvement, de pompage).

 

Découvrez le métier de technicien d'exploitation

Le technicien d’exploitation peut être amené à encadrer une équipe avec laquelle il travaille dans le respect des exigences réglementaires françaises et européennes en terme de salubrité et d'hygiène publique.

Témoignage d'Arthur, 27 ans, technicien d'exploitation en eau potable :

« Je m'occupe des installations en eau potable d'une ville : je contrôle la quantité et la qualité de l'eau qui sort de vos robinets. »

Arthur vérifie sans cesse le niveau des réservoirs, la composition de l'eau, le bon fonctionnement des équipements. Il lui faut donc des compétences en chimie, en hydraulique et en électromécanique.

« Il peut y avoir des petites pannes sur le réseau que je dois gérer moi-même, et rapidement pour que les gens aient toujours de la bonne eau chez eux, c'est primordial. J'ai l'impression d'être utile aux gens : c'est quand même grâce à moi si on boit de la bonne eau. Et je suis souvent en extérieur : c'est important pour moi de ne pas être que dans un bureau. »

Arthur a obtenu un BTS et gagne 1900 €/ mois. On devient aussi technicien d'exploitation en eau potable grâce à l'alternance. 500 postes sont à pourvoir chaque année.

Pour en savoir plus sur les métiers de l'eau, découvrez également l'exposition du Centre d'information sur l'eau sur les métiers de l'eau.

En savoir plus

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.