Qu'est-ce qu'une zone humide ?

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 22 mai 2013 13:48

baie-eau-st-michel

Les zones humides se situent entre la terre et l'eau, et sont caractérisées par une biodiversité exceptionnelle.

On classe les zones humides en deux grandes catégories :

1. Les zones humides d'eau salée/ marines et côtières : zones d'estuaires et de vasières, prés salés, mangroves, marais et lagunes côtières, marais agricoles aménagés, marais saumâtres etc.

2. Les zones humides d'eau douce/continentales : zones humides alluviales, régions d'étangs, plans d'eau ponctuels et arrières-littoraux, tourbières, prairies humides etc.

Les zones humides apportent ressources et eau nécessaires aux écosystèmes. Les fonctions des zones humides sont d'ordre : hydrologiques (un pouvoir d'épuration qui permet une économie de traitement en eau potable estimée à 2000 €/ha/an (2012- Ministère du développement durable) une atténuation des crues, un soutien d'étiage) ; biologiques (abri et lieu de vie idéal pour les poissons et les oiseaux ; intense production agricole, piscicole, conchycole) ; climatiques (forte évapotranspiration qui influence localement le climat).

Les zones humides sont des lieux à forte valeur culturelle et touristique et sont aussi un excellent support d'activités pédagogiques pour faire comprendre le fonctionnement des écosystèmes et des ressources en eau.

Depuis un siècle, 50 % de ces zones humides ont disparu, menacées par plusieurs facteurs : l'urbanisation notamment dans les espaces littoraux ; l'intensification de l'agriculture ; les pollutions.

En France, la superficie des zones humides est estimée à 3 millions d'hectares. 42 % des zones humides sont inscrites à la liste « zones humides d'importance internationale Ramsar* » (2012 - Ministère du développement durable). La protection des ressources en eau s'articule principalement autour d'espaces naturels réglementés protégeant la faune et la flore.

* La convention Ramsar est un accord intergouvernemental de préservation des zones humides ratifié en 1971 et qui compte aujourd'hui 159 pays membres, dont la France. La protection s'articule autour d'un principe directeur visant à une conservation et une utilisation rationnelle de ces zones.

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.