La vie de château : le bain (1/2)

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 23 septembre 2015 09:17

Georges Vigarello, histoirien et co-commissaire de l’exposition temporaire « La Toilette. Naissance de l’intime » actuellement au musée Marmottan Monet, nous explique le rôle du bain dans la vie seigneuriale.

 

 

Georges Vigarello : « Nous sommes face à une tapisserie du XVIème siècle qui représente une scène de bain qui semble appartenir à un ensemble mettant en scène la vie des seigneurs et retenu ici le bain. On peut se poser énormément de questions à partir de cette scène. D’abord, c’est une scène classique, elle date de 1500-1520 : elle sera fréquente et de plus en plus fréquente dans la peinture. Pourquoi ? Non pas parce que le bain est fréquent, mais parce que c’est l’occasion de pouvoir présenter les corps et en particulier pouvoir présenter la nudité. Je ne sais pas si cette image est vraiment installée dans ce type de projet mais incontestablement elle a un rapport avec ce type de projet.

Il s’agit de représenter finalement la femme dans sa situation intime et le bain est la meilleure manière de le faire. Ce qui ne veut pas dire que le bain était très fréquent.

Et cette image pose effectivement beaucoup de questions. Parce qu’il y a des personnages autour de la baigneuse. Et on peut se demander par exemple si le bain en l’occurrence ici pour présenter une sorte de fête qui serait la fête des sens : à la fois les odeurs, la musique, le goût, et aussi finalement l’eau. Et à ce moment-là, cette représentation serait dans le droit fil de certaines étuves du Moyen-Age qui sont faites pour le plaisir et pas directement pour la propreté. C’est une interprétation possible, je ne dis absolument pas que c’est la seule. Il y a une deuxième interprétation possible… »

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.