L'eau et la ville

Comprendre le fonctionnement du relevé de l’eau de votre ville

Pour tout savoir sur l'eau de votre ville
Le Centre d’information sur l’eau a créé une rubrique sur son site www.cieau.com pour répondre aux questions que les habitants d’une commune peuvent se poser sur la gestion de leur eau. 87 % des Français sont satisfaits du service de l’eau dans leur commune (Baromètre Cieau/TNS Sofres 2017). Mais beaucoup connaissent mal le rôle que joue leur municipalité dans la gestion de leur eau. C’est pourquoi le Centre d’information sur l’eau a créé deux outils pédagogiques et attrayants.

Au service des usagers de l'eau

La mairie est-elle un lieu d’information ?

Les Français privilégient avec raison la mairie comme source d’information sur leur eau. Celle-ci communique par son site internet, son bulletin municipal ou par des documents plus officiels (tels que le rapport du maire sur la qualité de l’eau et le prix de ses services) mis à la disposition des communes de plus de 3500 habitants.

Le distributeur d’eau peut également répondre à vos questions. Si votre commune est gérée par un délégataire, vous avez à votre disposition un point d’accueil, un centre d’appels ou un site internet qui vous renseignera sur les démarches à accomplir auprès de votre service d’eau, les services dont vous pouvez bénéficier, la compréhension de vos factures, les travaux en cours ou un incident sur la qualité de votre eau du robinet.

C’est le service des eaux qui :

  • Assure la distribution d’eau potable et de qualité à l’ensemble des abonnés
  • Gère les réseaux et les infrastructures
  • Assure la facturation de l’eau

Il est important de prévenir ce service en cas de déménagement (ouvrir ou résilier un abonnement) ou en cas de problèmes liés à votre installation (changement brutal de pression, fuites anormales…). Mais attention, les fuites sur vos installations intérieures sont à votre charge.

Qu’est-ce qu’un compteur d’eau et à quoi sert-il ?

Le compteur d’eau est un appareil de mesure qui évalue la consommation d’eau de chaque installation raccordée au réseau d’eau potable d’une commune (logements, commerces, industries, collectivités). Il existe deux catégories de compteurs d’eau : les compteurs principaux et les compteurs divisionnaires. Le compteur principal (ou compteur général) équipe les lotissements et autres collectivités et totalise la consommation des compteurs divisionnaires qui y sont rattachés. Le compteur divisionnaire (ou compteur d’eau individuel) situé en aval du compteur principal, permet quant à lui, de calculer la consommation d’un logement.

La plupart des foyers sont équipés de compteurs d’eau individuels permettant ainsi de surveiller et de gérer la consommation réelle. Il est important de bien contrôler la consommation exacte de chaque foyer puisque celui-ci paie en fonction du volume d’eau utilisé.

S’agissant des branchements, le compteur principal appartient à la commune, en revanche les particuliers sont responsables de travaux liés au branchement de leur compteur individuel (installation de la vanne d’arrêt, entretien).

Le compteur est situé au début du réseau public et mesure le débit de l’eau qui circule dans votre canalisation afin d’évaluer la quantité d’eau utilisée. Elle est indiquée en mètres cubes (1 m3 = 1000 litres) et en décilitres, mais seuls les chiffres inscrits sur fond noir sont reportés dans votre facture d’eau (par exemple ici, le compteur indique une consommation d’eau de 157 m3).

Compteur d'eau

Comment fonctionne le compteur ?

Lorsque l’eau arrive dans la canalisation et passe dans le compteur, elle actionne un engrenage qui fait tourner les chiffres du compteur par l’intermédiaire d’une roue dentée. Cet engrenage est équipé d’un système décimal ce qui signifie qu’à chaque fois qu’une roue effectue 10 pas, elle fait avancer la suivante d’un pas.

Sachant que le compteur individuel est sous votre responsabilité, vous veillerez à ce qu’il soit bien équipé d’un clapet anti-retour et d’une protection thermique. Vous pouvez également installer un surpresseur ou un réducteur de pression. Et pour limiter les possibles désagréments liés à une eau calcaire, vous pouvez équiper votre installation après le compteur d’un filtre anti calcaire ou d’un adoucisseur.

Les coupures d’eau sont-elles interdites ?

Selon la loi Brotte de 2013, les coupures d’eau en cas d’impayés sont interdites dans une résidence principale (article L115-3 du code de l’action sociale et des familles). Cette loi est applicable depuis février 2014 et interdit aux distributeurs de couper l’arrivée d’eau dans un foyer dont l’occupant ne paie plus son abonnement. A la différence du gaz et de l’électricité dont les coupures ne sont interdites que durant la période de trêve hivernale, il est interdit de couper l’eau tout au long de l’année.

Qu’est-ce que le relevé à distance du compteur d’eau ?

Illustration de plus en plus courante de l’évolution technologique du service de l’eau, le télé relevé (ou télé relève) des compteurs d’eau concerne aujourd’hui plusieurs millions de foyers en France. Ce procédé permet une lecture du compteur d’eau à distance sans avoir besoin d’y accéder. On parle alors de compteur communicant ou compteur intelligent.

Les volumes de l’eau utilisée sont directement transmis à l’exploitant du service et suivis en continu. Cette innovation des professionnels de l’eau mise au service des usagers leur évite d’avoir à être présents lors du relevé de compteur et offre la possibilité de détecter rapidement, et à distance, d’éventuels problèmes de surconsommation.

Ce type d’installation permet de diminuer la consommation d’eau de 10 à 30 % par rapport aux installations plus anciennes.

Que fait ma commune pour gérer un cas d’urgence ?

Les différents acteurs locaux impliqués dans la gestion de l’eau se mobilisent 24H/24 7 jours/7 pour répondre aux besoins d’urgence des collectivités et des usagers.

Lorsque les limites de qualité ne sont pas respectées aux robinets des consommateurs, l’exploitant est tenu d’en avertir le maire et de l’informer des mesures correctives appliquées. Pour gérer cela, un délégataire dispose de structures mutualisées permettant la mobilisation rapide de collaborateurs régionaux, parfois même nationaux, d’équipements et de dispositifs de secours (stocks de bouteilles d’eau, unités mobiles de traitement, stocks de pièces de rechange, groupes électrogènes). Une astreinte permet l’intervention de collaborateurs mobilisables 24/24, 7/7. Des gestionnaires de services publics d’eau ont également mis en place des systèmes d’alertes par téléphone, SMS ou mails pouvant prévenir dans l’heure des milliers de foyers.