À table

Baromètre annuel d’opinion

Pour y voir plus clair sur les utilisations de l'eau dans les foyers français
Les Français et l'eau : baromètre 20e édition Enquête nationale 2016

Un niveau record de satisfaction du service de l’eau

Cette vingtième édition est marquée par le niveau record de satisfaction du service de l’eau. Parallèlement, les différents indicateurs relatifs à la qualité de l’eau du
robinet et au crédit que lui accordent les Français (confiance, respect des normes, qualité des contrôles, etc.) se situent à des taux élevés.

Le service public de l’eau plébiscité

Les Français apprécient donc le résultat du travail quotidien des professionnels de l’eau pour leur garantir un service public efficace, y compris dans des situations exceptionnelles. Le savoir-faire, la réactivité et la capacité d’anticipation permettent, en bien des circonstances, d’assurer la continuité de ce service de proximité. La mobilisation et la mutualisation de moyens humains et techniques garantissent la sécurité, plébiscitée par les consommateurs.

Enfin, l’innovation et les efforts de recherche préparent le service de demain, à s’adapter aux évolutions techniques, environnementales ou sociétales.

Une enquête d’opinion est souvent influencée par le contexte global de l’actualité dans laquelle elle s’inscrit. Concernant l’environnement, et l’eau en particulier, l’événement marquant des derniers mois fut la Conférence Climat de Paris fin 2015 consacrée à la transition écologique et énergétique. Une problématique qui dépasse nos frontières et même celles de l’Europe. Vagues de froid, fortes chaleurs, précipitations inhabituelles, les aléas climatiques apparaissent à beaucoup comme de plus en plus fréquents.

Dans ce contexte, les Français affichent une certaine inquiétude, tant vis-à-vis de la quantité des ressources disponibles, que de leur qualité. Leur conviction d’une contribution personnelle à la pollution de l’eau est particulièrement affirmée. C’est sans doute pour cette raison que la majorité trouve légitime de payer pour la dépollution des eaux usées.

Plus de la moitié des Français se déclare, même, prête à un effort financier, pour améliorer la qualité de l’eau au robinet ou préserver les ressources en eau.

Ce baromètre nous réserve aussi une bonne surprise en ce qui concerne la perception du prix du service de l’eau. Est-ce le frémissement que sa compréhension évolue favorablement ? Pour le moins, les bons indicateurs de ce baromètre montrent que les consommateurs savent que l’eau qui coule du robinet ne coule pas de source, mais est le fruit d’un service…

Télécharger