Les hydrauliciens et fontainiers, l'exploit caché de Versailles ? (1/2)

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 23 septembre 2015 10:27

Au château de Versailles, Frédéric Tiberghien, maître des requêtes au Conseil d'État et spécialiste de l'histoire de l'hydraulique, nous explique comment les ingénieurs hydrauliciens et les fontainiers ont travaillé pour assurer l'omniprésence et la diversité des jets d'eau.

Il démontre ainsi que les métiers de l’eau ont de tous temps réalisé des prouesses.

On parle très peu des ingénieurs hydrauliciens. Il faut rappeler que le chantier de Versailles est un grand chantier d’hydraulique, puisqu’environ un tiers de la dépense totale qui a été consentie pour le château de Versailles concerne la collecte et l’adduction d’eau pour faire fonctionner les 1 400 jets d’eau que le Roi voulait pour agrémenter ses jardins. Le roi a ordonné à ses ingénieurs de se surpasser pour ramener à Versailles l’eau nécessaire pour faire jouer fontaines et jets d’eau.

On peut résumer cet exploit en disant qu’au départ les capacités de stockage étaient limités à quelques mètres cubes et qu’à la fin du règne, vers 1700, il y a environ 7 700 000 mètres cube de retenue d’eau. On fait venir l’eau de très loin pour faire fonctionner les jets d’eau: de 80 à 100 kilomètres de distance.

Ceci a été fait par des hydrauliciens, qui sont des ingénieurs. Il faut en particulier rendre hommage aux Italiens puisqu’à cette époque l’Italie était la mère des armes et des techniques ; dès le règne d’Henri IV avec les Médicis, sont venues toute une série d’équipes florentines et notamment les Francine (Francini était leur nom à l’origine) ; ce sont eux qui ont dirigé le service des eaux et mouvements des fontaines pendant très longtemps et qui sont à l’origine de beaucoup d’innovations technologiques


Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.