Un jour, peut-on manquer d’eau en France ?

Par le Centre d'information sur l'eau, le lundi 7 octobre 2013 17:40

On craint souvent de manquer d'eau. Mais en France, nos réserves en eau ne sont pas épuisées car l'eau se renouvelle sans cesse.

robinet-3D-eau-qui-coule

De l'eau stockée toute l'année

Chaque année, une part des précipitations alimente les cours d'eau (fleuves, rivières). L'autre part s'infiltre dans le sol et constitue des nappes souterraines. Ces réservoirs naturels d'eau se rechargent très lentement et varient au cours de l'année, selon les précipitations mais aussi des caractéristiques géologiques.

La recharge des nappes s'effectue principalement durant la période hivernale. A contrario, au printemps et en été, entre la forte activité de la végétation (évapotranspiration) et les températures plus élevées, les infiltrations sont peu profondes.

Mais dans les régions en France ? En France, aucune réserve n'est épuisée chaque année, nous avons de l'eau qui se renouvelle, qui coule dans les rivières, ou qui est stockée dans les aquifères.

Et bon an mal an les aquifères se reconstituent chaque année et le stock est renouvelé donc on ne vit pas sur un stock que l'on exploite : on vit sur le flux annuel.

Ne nous affolons pas : l'eau est en quantité suffisante !

Évidemment, s'il se produit une période pendant laquelle il ne pleut pas pendant très longtemps, comme certaines année, où il n'est pas tombé de pluie très intenses dès mars, et bien ces stocks temporaires, ces nappes qui alimentent les rivières quand il ne pleut pas, finissent par s'écouler moins vite, et donc on a de moins en moins d'eau.

Mais ceci est vraiment provisoire et jusqu'à la reprise des précipitations à l'automne, on va manquer d'eau. Mais c'est une variabilité interannuelle des ressources qui nous arrive chaque année : ce n'est pas un épuisement des stocks.

Retrouvez les vidéos de nos experts sur les ressources en eau : http://www.dailymotion.com/mycieau

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.