Santé : comment bien s’hydrater au quotidien ?

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 23 septembre 2015 10:32

Notre corps élimine 2,5 litres d'eau quotidiennement. Si les pertes sont importantes, la sensation de soif ne survient que tardivement. Pour rester en bonne santé, il faut donc boire sans attendre la soif. Voici pourquoi.

enfant gourde

Sur l'eau, allez-y molo

A contrario des réserves nutritionnelles faites par l'organisme, le capital hydrique de notre corps fait l'objet d'un ajustement quasi permanent en fonction des besoins du corps. C'est un équilibre délicat qui peut à chaque dépassement, avoir des conséquences sur la santé : au-delà de 7 % de déficit (4,9 litres pour 70 kilos), le manque d'eau provoque de graves troubles qui nécessitent une hospitalisation. Malgré tout, une trop forte hydratation peut nuire à la santé.

Hydratation : quelques conseils

Boire de l'eau glacée en grande quantité n'est pas une bonne idée : cela peut provoquer de légers troubles gastriques. Il est conseillé de boire en petites quantités, plusieurs fois par jour. Vous pouvez boire abondamment, selon vos besoins : pour étancher sa soif, l'eau est la seule boisson indispensable et cumule de nombreux avantages : elle est peu chère, disponible 24/24 h à domicile, et respecte votre ligne puisqu'elle est sans calorie.

En cas de chaleurs, pensez à confier à vos enfants une gourde d'eau du robinet afin qu'ils puissent s'hydrater régulièrement tout au long de la journée.

Évitez la déshydratation !

Grâce à l'outil "Mon bilan hydratation", Le Centre vous propose un module digital d'évaluation de l'apport hydrique réalisé avec le concours du Dr Jean-Michel LECERF, chef du service de nutrition de l'institut Pasteur de Lille. Participez ainsi à notre vaste enquête nationale sur l'état d'hydratation des Français et recevez un conseil personnalisé.

Photo Thinkstockphotos.fr © iStockphoto

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.