Problèmes de pression dans ma douche : que faire ?

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 18 juillet 2012 10:21

robinet

Bien souvent, lorsque l'on emménage, on oublie de contrôler la pression de l'eau à la sortie des robinets de la cuisine ou des équipements de la salle de bain. Seulement, lorsque l'état des lieux est signé, les meubles livrés, il est difficile de revenir en arrière : il faut alors s'en contenter. Mais alors que faire pour changer cette situation peu confortable ?

Tout d'abord, vérifiez si votre cas est isolé ou si l'ensemble de votre immeuble partage ce même désagrément. Si tous vos robinets fonctionnent très bien, hormis votre douche, contrôlez si le problème ne vient pas de votre pomme de douche obstruée par du calcaire ou d'un tuyau plié à l'extérieur de votre cabine. Si vous ne trouvez pas la source du problème, contactez un spécialiste.

Si le cas s'avère collectif, alertez votre syndicat de copropriété en charge de la gestion de votre bâtiment ou l'ensemble des propriétaires. La personne en charge doit alors vérifier le réducteur de pression d'eau pour savoir si celui-ci n'est pas défectueux ou simplement mal réglé et adapter celui-ci en conséquence.

Le code de la santé publique (article R. 1321-58) prévoit une pression de l'eau à hauteur de 0,3 bar à la sortie de chaque régulateur, durant les horaires de forte utilisation.

Lorsque votre bâtiment s'élève sur plus de six étages, la pression de l'eau demande davantage d'aide quant à sa répartition. Des surpresseurs et des réservoirs de mise sous pression peuvent être installés (d'après l'article R. 1321-55) pour multiplier le débit de l'eau et ainsi offrir une utilisation plus confortable pour les personnes vivant dans les derniers étages.

Chaque commune est libre de fixer la pression de l'eau. Aucun article en tout cas ne prévoit de limite maximale de la pression de l'eau.

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.