Faut-il craindre les pesticides dans l’eau du robinet ?

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 24 septembre 2014 06:07

Le contrôle des pesticides s'est beaucoup intensifié depuis 2000.

eau-bon-gout

Les pesticides, familles de molécules à effets insecticides, herbicides, ou fongicides, sont utilisés surtout pour des usages agricoles mais également en grande quantité par les communes, les réseaux ferrés, les gestionnaires de routes et certaines industries.

Nous sommes potentiellement exposés aux pesticides par de nombreux canaux : la pollution de l'air, des sols ou des eaux, et la présence de leurs résidus dans les aliments.

Mais l'exposition à ces substances concerne en tout premier lieu les professionnels qui applique par pulvérisation ces produits. C'est dans ces populations que des effets sur la santé ont pu être retrouvés. Les problèmes aigus sont surtout des problèmes de peau, des problèmes neurologiques et digestifs. Les modes d'action sont mal connus. Au long cours (quand l'exposition est chronique, pendant des années), des études semblent établir un lien entre pesticides et certains cancers.

A côté de l'air, le vecteur d'exposition le plus important reste naturellement l'alimentation puisque ce sont principalement les végétaux, fruits et légumes notamment, qui sont les cibles d'application pour lutter contre maladies et ravageurs.

Rappelons que la limite maximale de résidus dans les denrées alimentaires est de l'ordre du mg/Kg soit mille fois supérieur à celui de la limite de qualité retenue pour l'eau (de l'ordre du µg/L).

Concernant la présence de pesticides dans l'eau, le ministère de la santé note que 97 % de la population a été alimentée en 2009 par une eau dont la qualité respectait en permanence les limites de qualité fixées par la réglementation.

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.