Les usages de l'eau : les usages domestiques

Par le Centre d'information sur l'eau, le vendredi 31 juillet 2015 10:07

Sur les 33,4 milliards de m3 d'eau prélevés en France métropolitaine en 2009, 5,5 milliards de m3 (soit 17% du total prélevé) ont été consacrés à la distribution d'eau potable (données : Agences de l'eau – SOeS 2012-).

main-cueille-eau

Mais les prélèvements ne sont pas répartis uniformément sur le territoire ; les régions, Ile de France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes prélèvent des volumes d'eau potable plus importants, en raison de l'importance de leur population et de leur caractère touristique.

L'utilisation domestique d'eau potable

famille-autour-lavevaisselle

A la fin du 18ème siècle, les hygiénistes estimaient qu'une personne utilisait pour l'ensemble de ses besoins 15 à 20 litres d'eau.

En France, au début du siècle dernier, peu de villes disposaient de réseaux d'eau potable. Aller chercher l'eau à la source ou au puits , laver son linge au lavoir, toutes ces corvées faisaient partie des tâches quotidiennes, jusqu'à la seconde guerre mondiale.

Les évolutions économiques et sociales, la modernisation, l'urbanisation, et l'arrivée de l'eau dans les logements ont totalement modifié nos usages domestiques de l'eau.

Au cours des décennies 1970 , 1980 et 1990 la consommation d'eau des ménages a fortement augmenté. En France, elle est passée de 106 litres par jour et par habitant en 1975, à 158 litres par jour et par habitant en 1998.

Aujourd'hui, chaque Français utilise en moyenne 148 litres d'eau par jour dans sa vie quotidienne, contre 165 litres par jour en 2004, soit une diminution de plus de 2% par an.

(Source : SOeS – SSP-Agreste, enquête eau 2008)

Mais à ce chiffre, il faut ajouter l'ensemble des utilisations collectives : écoles, hôpitaux, lavage des rues, arrosage des espaces verts, utilisations dans le cadre du travail... Ainsi, chacun utiliserait en moyenne 200 litres d'eau par jour.

famille-a-table-verre-deau

On estime qu'un foyer français de 4 personnes utilise 150 m3 d'eau par an, soit 410 litres d'eau par jour (ce qui correspond globalement à une utilisation annuelle de 55 m3 par adulte et 20 m3 par enfant). Lorsque l'on raisonne en terme de foyer, il ne suffit pas de multiplier ce chiffre par le nombre d'individus composant le foyer pour obtenir l'utilisation globale d'une famille. Certains usages de l'eau impliquent en effet des utilisations identiques, quel que soit le nombre de personnes au foyer. Ainsi, le nettoyage de l'habitat est un poste globalement incompressible. Le volume d'eau nécessaire à une vaisselle ou une lessive en machine reste le même, que ces appareils tournent pour une ou plusieurs personnes.

Ce chiffre diffère toutefois sensiblement en fonction d'un certain nombre de critères tenant à l'habitat collectif ou individuel, au revenu, à l'âge, ou tout simplement aux modes de vie de chacun.

- Le niveau de revenu influe également sur l'utilisation : les personnes à revenu modeste utilisent en moyenne 90 litres d'eau par jour. Plus le niveau de vie est élevé, plus l'utilisation de l'eau augmente.

- C'est à l'âge adulte que l'on utilise le plus d'eau ; nettement plus que les enfants (69 litres par jour en moyenne) ou les personnes âgées (105 litres).

Notons le cas particulier des résidences spécialisées pour les personnes âgées : les utilisations y atteignent 240 à 310 litres par jour, selon l'âge des résidents et la nature des installations.

- Enfin, si les sportifs se caractérisent par une utilisation plus forte que la moyenne (204 litres par jour en moyenne) due à une hydratation intense et à des douches journalières répétées, c'est en vacances que les Français se montrent le moins économes, leur utilisation moyenne passant alors à 230 litres d'eau par jour.

Il existe cependant de fortes disparités géographiques, qui s'expliquent notamment par le climat, la présence importante d'habitats individuels, l'existence de jardins, piscines et l'activité touristique.

La consommation domestique moyenne d'eau du robinet par an et par habitant va ainsi de 109 litres/jour en région Nord-Pas-de-Calais à 228 litres/jour en Provence-Alpes-Côte d'Azur (contre 148 litres pour la moyenne nationale).

Consommations régionales d'eau par habitant et par jour en 2008

Après avoir fortement augmenté au début des années 80, la consommation domestique d'eau potable poursuit sa baisse depuis une dizaine d'années.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette tendance :

- La volonté de réduire le montant de la facture d'eau

L'édition 2014 du baromètre TNS Sofres-CIEAU « Les Français et l'eau » (publié en avril 2015) fait apparaître que la grande majorité des Français dit adopter une consommation responsable. 89% se déclarent attentifs à leur consommation d'eau et 49% admettent qu'être attentifs à l'eau qu'ils utilisent permet de réaliser des économies financières.

- Les comportements éco citoyens, pour la préservation de la ressource et la lutte contre le gaspillage.

- Le renouvellement progressif des équipements sanitaires et électroménagers (lave-linge et lave-vaisselle à faible consommation d'eau)

- Les restrictions d'usage par arrêté préfectoraux,

- La surveillance et rénovation du réseau contribuant à limiter les fuites d'eau.

Les utilisations à la maison

enfant-bain-savon

93 % de l'eau que nous utilisons à la maison sont dédiés à l'hygiène et au nettoyage et 7% à l'alimentation

Répartition par usage

repartition-consommation-eau

Illustration : Centre d'information sur l'eau ©

La répartition des différentes utilisations domestiques de l'eau ne peut être établie que sous forme de fourchette. Dans chaque cas, l'utilisation variera en fonction du matériel utilisé et des habitudes de chacun : certains lave-vaisselle sont plus économes en eau que d'autres ; le volume d'eau consommé par une douche sera différent selon la durée, le débit et l'utilisation ou non d'un mitigeur par exemple ; certains appareils mal réglés peuvent entraîner une augmentation de la consommation ; la quantité d'eau de la chasse d'eau varie avec le volume du réservoir, etc.

Généralement, les utilisations moyennes (en litres) des différents points d'eau du foyer correspondent aux chiffres suivants :

repartition-utilisations-litres-eau 

La quantité d'eau utilisée peut fortement s'accroître en raison des fuites. Celles-ci peuvent représenter 15 à 20 % de l'utilisation faite par les ménages. Par exemple :

Goutte-à-goutte : 4 litres par heure soit 35 m3 par an

Mince filet d'eau : 16 litres par heure soit 140 m3 par an

Chasse d'eau qui fuit : 25 litres par heure soit 220 m3 par an

Les utilisations de la collectivité

jeune-fille-boit-eau-fontaine

En dehors de leur foyer, les Français sont directement ou indirectement à l'origine d'un certain nombre d'utilisations d'eau collectives qui viennent s'ajouter à leur utilisation personnelle. Ces usages collectifs concernent essentiellement les services publics (communes, administrations, écoles, hôpitaux...) et le cadre professionnel (au bureau, du fleuriste, au supermarché...).

Quelques chiffres clés :

(Sources Agence de l'Eau Loire Bretagne et ADEME ; chiffres moyens)

Ecole : 20 litres/élève/jour

Centre de vacances : 100 litres /jour/personne

Équipement sportif : 25 à 35 litres / entrée

Stade (équipements vestiaires et douches + arrosage) : 3 000 m3 / an

Nettoyage des marchés : 5 litres / m2/ jour de marché

Lavage des caniveaux : 25 litres / mètre linéaire / jour de nettoyage

Maison de repos ou retraite : 100 à 250 litres / lit / jour

Hôpital, clinique : 300 litres / lit / jour

Centre de vacances : 100 litres / jour / personne

Camping : 140 à 200 litres / jour / personne

Restauration collective : 10 à 20 litres par jour et par repas préparé

Dans le cadre de son travail, un employé utilise directement ou indirectement 10 à 30 litres d'eau par jour, s'il travaille dans un bureau sans cantine ni climatisation. Cette quantité d'eau peut atteindre 100 à 225 litres par jour s'il travaille dans un bureau avec cantine et climatisation (source : Mémento du gestionnaire de l'alimentation en eau et de l'assainissement 1994).

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.