Forum mondial de l'eau : comment valoriser le savoir-faire français ? (1/2)

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 23 septembre 2015 08:45

A l'occasion du Forum Mondial de l'Eau, Monsieur Mathieu, Président du Centre d'information sur l'eau, détaille les conditions favorisant l’efficacité globale du système français de l'eau aussi appelé « école française de l'eau » et sur l’amélioration de la compétitivité des entreprises françaises à l’international.

Monsieur Mathieu : « (…) il existe une vraie expertise en France dans le domaine de l’eau, à la fois publique : des collectivités locales qui organisent les services publics ; des agences de l’eau qui ont étés mises en place pour permettre et inciter l’investissement sur des bassins cohérents et aussi de l’expertise privée parce qu’au final, l’exportation du savoir-faire français se fait par les entreprises. Je le dis parce qu’aujourd’hui c’est bien les entreprises françaises qui vont aller aider les villes américaines (New York) ou Sofia (Bulgarie) à gérer son service public de l’eau ou Melbourne (Australie) a construire une usine de dessalement d’eau de mer.

Nous avons conscience que nos entreprises sont des vecteurs de l’exportation du savoir-faire français. Et c’est à ce titre qu’il faut à la fois les aider et aussi avoir des exigences vis-à-vis d’elles. C’est tout l’objet par exemple du contrat de la filière eau ou la Fédération Professionnelle des Entreprises de l’eau (FP2E) a été très active : je pense aux bureaux d’études, à l’ingénierie, aux gens qui font des équipements, aux fédérations : l’Union nationale des Industries et entreprises de l’Eau et de l’environnement (UIE) etc. pour créer cette filière industrielle qui regroupe 900 entreprises françaises... »

 

 

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.