Les clefs pour comprendre l'eau en France (partie 1)

Par le Centre d'information sur l'eau, le vendredi 29 août 2014 13:00

L'eau potable est le produit alimentaire sur lequel il y a la plus grande marge de sécurité.

C'était au début du siècle dernier. A cette époque, la fontaine alimentait en eau tout un village. Que de peine et de perte de temps pour avoir un peu d'eau ! Une eau parfois impropre à la consommation.

Les opérateurs de l'eau garantissent un service public

De toutes les ressources renouvelables de notre planète, l'eau est la seule indispensable. En quelques décennies, les professionnels de l'eau ont développé dans notre pays des technologies qui nous permettent de bénéficier d'un service opérationnel de captage, d'assainissement et de distribution. Grâce à cela, un service public est assuré sur l'ensemble du territoire. La France bénéficie d'une des meilleures eaux potables dans le monde. Au delà des foyers français, nos industries et notre agriculture bénéficient de ces investissements massifs. On pourrait croire que le temps est à présent venu de récolter les fruits des stations et des tuyaux, mais depuis une dizaine d'années, de nouvelles problématiques apparaissent : le travail sur l'eau doit se poursuivre.

A l'heure actuelle, des difficultés existent, particulièrement sur les petites unités de distribution d'eau potable.

L'eau n'est pas, et de très loin, la principale responsable de la présence de pesticides

Le Professeur Hartemann, professeur de santé publique et médecine sociale l'affirme : « il ne faut surtout pas dire que l'eau dans les campagnes n'est pas bonne : dans l'immense majorité des communes rurales, elle l'est. Mais lorsqu'il existe des problèmes, c'est plutôt dans de petites communes rurales. Après, il faut regarder l'importance des dépassements : dans l'immense majorité des cas, ce sont de tous petits dépassements. Les paramètres où les seuils sont dépassés, sont plus liés aux nitrates et aux pesticides. Leur présence n'est pas recommandée, mais les niveaux de la consommation maximale admissible ont été fixés avec des marges de sécurité importantes.

Si l'on reste sur l'exemple des pesticides, même dans la commune la plus « mauvaise » de France, l'apport des pesticides par l'eau représente au maximum 5 % de l'apport global en pesticides global. Les 95 % restants viennent d'autres sources et en particulier de l'alimentation.

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.