Prix de l’eau et environnement

Par le Centre d'information sur l'eau, le vendredi 24 mai 2013 14:46

Outre le financement de la production et de la distribution l’eau potable, une facture d’eau sert à payer la collecte et le traitement des eaux usées ainsi que des redevances publiques destinées à des organismes responsables de la protection des ressources en eau.

goutte

Chaque litre d’eau que nous utilisons pour nos besoins d’hygiène ou d’entretien quitte notre domicile sous la forme d’une eau usée chargée en produits polluants (produits d’hygiène, détergents, toilettes). D’autre part, les eaux de pluie en ruisselant se sont chargées en pollution (hydrocarbures, moisissures). Il va donc falloir dépolluer ces eaux avant leur retour dans le milieu naturel pour préserver la biodiversité et notre santé. Ainsi, chaque année, les 17 000 stations d’épuration d’eau ont à traiter environ 7 milliards de m3 d’eaux usées domestiques et d’eaux pluviales. Le traitement de l’eau en station d’épuration réduit en moyenne de 90 % la pollution organique des effluents.

Payer l’eau, c’est aussi participer à la préservation de l’environnement

Sur une facture d’eau annuelle moyenne de 408 euros, 138 euros seront payés pour permettre de collecter et traiter les eaux usées.

A cela s’ajoute le paiement d’une redevance de lutte contre la pollution et une redevance pour la modernisation des réseaux de collecte des eaux usées. Ces redevances sur l’eau sont reversées à chaque Agence de l’eau de bassin qui utilisera ces sommes à des actions de préservation de l’environnement.

Si le traitement des eaux usées est un fort enjeu environnemental, il a également un objectif « eau et santé » en évitant la prolifération des germes pathogènes. Le traitement de l’eau est donc essentiel pour notre santé.

Photo Thinkstockphotos.fr © iStockphoto

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.