L’eau demain : trouver des ressources en eau alternatives

Par le Centre d'information sur l'eau, le mercredi 22 mai 2013 13:24

Tout le monde devient attentif à la bonne gestion quantitative des ressources en eau pour préserver l'eau. Ainsi des solutions de ressources en eau alternatives, donc créées de la main de l'homme, émergent.

ressources-alternatives

Ressources en eau alternatives et collectivités

Les besoins en eau des collectivités sont nombreux. Les collectivités utilisent des ressources en eau alternatives pour préserver l'eau. Une eau moins qualitative que celle du réseau d'eau potable peut suffire pour bien des usages : l'arrosage des espaces verts, le nettoyage de la voierie ou le lavage des véhicules par exemple. Des communes ont réhabilité des puits d'eau désaffectés ou des nappes souterraines à usage industriel pour approvisionner leur matériel de nettoyage ou d'arrosage mobile. D'autres puisent directement dans un cours d'eau pour nettoyer les rues ou arroser. Certaines piscines municipales réhabilitent l'eau des bassins pour servir dans les toilettes. Des communes ont mis en place des cuves de récupération des eaux de pluie pour des usages extérieurs. Certaines ont même rendu obligatoire la récupération d'eau de pluie dans les nouveaux lotissements.

Ressources en eau alternatives et consommateurs

Bien sûr, les particuliers peuvent mettre en place des solutions en termes de ressources en eau alternatives : utilisation d'un puits ou récupération d'eau de pluie. Mais, les contraintes sont assez importantes pour préserver la sécurité sanitaire et la qualité de l'environnement. De plus, le retour sur investissement peut être très long. Selon les volumes, le retour sur investissement d'une installation de récupération d'eaux pluviales serait de 50 à 80 ans (source : OIEAU).

La réutilisation des eaux grises comme ressources en eau alternatives

Un dernier gisement existe : celui des eaux grises. C'est à dire les eaux usées savonneuses provenant des douches, éviers, lavabos, lave-vaisselle et lave-linge. Beaucoup de chemin reste à faire quant à la réutilisation des eaux grises, et notamment vaincre les réticences naturelles.

Photo Thinkstockphotos.fr © iStockphoto

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.