84 % des habitants du quart Nord-Ouest satisfaits du service de l’eau dans leur commune (2/2)

Par le Centre d'information sur l'eau, le jeudi 31 décembre 2015 15:24

Marillys Macé, directrice du Centre d'information sur l'eau a présenté le 19 octobre 2015 à Nantes les résultats du baromètre régional CIEAU/ TNS-Sofres « Les Français et l’eau » sur la perception des habitants du quart Nord-Ouest sur leurs services d’eau et d’assainissement. Elle répondait aux questions de France Bleu Mayenne.

Le quart Nord-Ouest, très représentatif de l’ensemble de la France

https://itunes.apple.com/us/podcast/linvite-france-bleu-mayenne/id1041739121?i=354832252

France Bleu : […] Vous parlez d’opérateurs : il y a deux formules de gestion de l’eau en France : la régie municipale et le prestataire privé. Est-ce qu’il y a un système qui est plus fiable que l’autre ?

Madame Macé :
Que la commune ou l’intercommunalité ait fait le choix d’une gestion en régie ou en délégation de service public, c’est toujours elle qui pilote, qui contrôle, qui décide des tarifs, du niveau de qualité, du niveau de service à la clientèle, par exemple.

Quand une commune choisit une gestion en délégation, c’est qu’elle a évalué la complexité pour produire de l’eau potable ou dépolluer les eaux usées. Par exemple, son eau est une eau de surface qui est difficile à traiter parce que polluée. Ce choix est encadré par un processus administratif : cahier des charges, procédure de marché public, contrat. Son conseil municipal est informé, la Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL), où siègent les associations de consommateurs, rend un avis.

Vous parliez de prix, […] est-ce que vous avez l’impression que les gens comprennent quelque chose globalement à leur facture d’eau ? […]

D’une part, la perception de la facture est bonne et d’autre part il n’y a pas une bonne acceptation du prix. Les consommateurs ne se rendent pas toujours compte que ce n’est pas l’eau qu’ils paient – qui est pourtant un produit précieux – mais les services qui leur donnent accès à l’eau.

C’est à dire le traitement ? Du pompage de l’eau au traitement des eaux usées ? C’est toute cette chaine ?

Tout à fait. C’est ce que l’on appelle le circuit industriel de l’eau. Et qui varie, effectivement, d’une commune ou d’une intercommunalité à l’autre, puisque le maire décide de son tarif par rapport au niveau de service qu’il veut, ou alors au niveau technique qui doit être engagé pour fournir une eau de qualité.

Comment se situe de prix d l’eau dans les Pays de la Loire par rapport aux autres régions de France ?

La moyenne est de 3,63 € le m3. A Laval, c’est 3,23 € le m3. Une famille chaque jour, va dépenser 1 € pour tous ses besoins, ce qui représente environ 0,8 % d’un budget moyen.

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.