Notre relation à l'eau a changé

Par le Centre d'information sur l'eau, le lundi 30 mars 2015 22:31

Georges Vigarello, historien de l’hygiène estime que la relation à l’eau se met insensiblement à changer aujourd’hui. Ce n’est plus simplement une relation que l’on peut qualifier d’hygiènique ou de relation ustensile. Ce n’est plus simplement une sorte de relation où l’eau est l’outil qui permet d’évacuer ce qui n’a pas à demeurer sur la peau. C’est une relation nouvelle et qui est liée là encore à une fabuleuse instrumentalisation de nos espaces de vie. C’est une relation qui est de plus en plus une relation psychologique. A la fois, il y a le bain ou la douche ustensile et il y a le bain qui est plus qu’auparavant un lieu de détente, de plaisir, de retour sur soi, un lieu au fond où est privilégié le sens intérieur, une sensibilité profonde permettant de profiter finalement du bain plus qu’on ne pouvait en profiter auparavant, en le décalant, en le détachant de la seule relation d’ustensilité pour en faire une relation de plaisir.

 

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.