TF1 : Marillys Macé intervient sur la sécheresse

Par le Centre d'information sur l'eau, le mardi 15 janvier 2013 09:20

 Le directeur du Centre d'information sur l'eau, Marillys Macé, s'est exprimé dans le cadre d'un reportage sur la sécheresse, diffusé sur TF1 au journal de 20h00.

logo tf1

Découvrez l'intégralité du script ci-dessous.

 

TF1 - JOURNAL DE 20H – Le 14/05/2011 – 20:05:51

Claire CHAZAL

L’inquiétude des agriculteurs, mais aussi des professionnels du tourisme en raison de la sécheresse qui touche plus d’un quart de notre territoire, 26 départements sont concernés par des mesures de restriction d’eau, notamment dans l’Ouest de la France. Dans ces régions, le sol est particulièrement sec, parce qu’il a très peu plu ces derniers mois. Le printemps a été tellement précoce que le niveau des nappes phréatiques, c’est-à-dire des réserves d’eau en sous-sol, est particulièrement bas. Seuls l’Alsace et le bassin méditerranéen sont épargnés. On fait le point avec Jean-Baptiste BOUVET.

 

Jean-Baptiste BOUVET

Quatre degrés supérieurs aux normales saisonnières, la France vient de vivre le deuxième mois d’avril le plus chaud depuis 1900. La terre est sèche, en sous-sol, les nappes phréatiques souffrent. Situées à faible profondeur, elles se forment uniquement par l’infiltration des eaux de pluie entre octobre et avril. Exemple, lorsqu’il pleut, l’eau ruisselle en surface et s’infiltre pour former des nappes phréatiques. Comment mesure-t-on leur niveau ? A partir d’un puits traditionnel ou, comme ici, sur un forage pour l’eau potable. Avec leurs outils de précision, les spécialistes font tous le même constat, le niveau baisse.

 

François LEVILLON, technicien hydrogéologue

On commence cette année avec un printemps sec et un hiver plutôt sec. Donc, on se retrouve dès le départ dans ce genre de situation où le niveau est déjà plus bas que la normale pour cette période.

 

Jean-Baptiste BOUVET

Près de 60 % des nappes présentent un niveau inférieur à la normale. Pour l’instant, seuls l’Alsace et le bassin méditerranéen sont épargnés. En surface, la situation apparait particulièrement critique. Pourtant, grâce à son climat tempéré, la France possède de grandes réserves d’eau.

 

Marillys MACE, directeur Centre information eau

Nous avons des problèmes ponctuels comme cette année, mais sans problèmes récurrents. Nous avons à peu près en France 1 200 nappes phréatiques, à peu près 150 peuvent être vraiment exploitées pour une ressource en eau potable.
 

Jean-Baptiste BOUVET

De fortes précipitations avant l’été n’auraient aucun impact sur les nappes phréatiques exploitées, seules les pluies d’automne sont efficaces et pourraient ainsi réduire le déficit hydrique. 20:07:57

 

Tous droits réservés à KANTAR MEDIA

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, les propos choquants, racistes, homophobes ou impolis et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits.

Nous nous réservons la possibilité d’informer votre fournisseur d’accès et/ou les autorités judiciaires de tout comportement malveillant. L’adresse IP de chaque intervenant (collèges inclus) est enregistrée afin d’aider à faire respecter ces conditions.